La capacité d’élaboration des politiques est cruciale en matière de renforcement des capacités : une comparaison de la formation continue et de l’avancement professionnel des enseignants dans les systèmes éducatifs de base chinois et indien

Yifei YAN, Kidjie SAGUIN

Research output: Journal PublicationsJournal Article (refereed)peer-review

Abstract

Le renforcement des capacités constitue un élément fondamental de l’étude et de la mise en œuvre de la politique et de l’administration publiques. Toutefois, les entités publiques chargées de sa conception et de sa réalisation doivent disposer de pouvoirs substantiels en matière d’élaboration des politiques pour garantir sa mise en œuvre effective. Déterminer de quelles capacités politiques devraient disposer les gouvernements n’est pas chose aisée en raison de difficultés conceptuelles et opérationnelles. La présente publication se penche sur cette question en élaborant un cadre conceptuel définissant la capacité politique comme l’aptitude des gouvernements à remplir des fonctions analytiques, opérationnelles et politiques. En s’appuyant sur les conclusions d’une étude originale menée auprès d’enseignants et sur des sources complémentaires, cet article montre que l’existence de variations touchant à diverses composantes de la capacité d’élaboration des politiques a entraîné des différences importantes s’agissant de l’efficacité des actions destinées à renforcer les capacités, en particulier du point de vue des enseignants. Par conséquent, si les besoins des groupes cibles dont les capacités sont prétendument renforcées ne sont pas compris et satisfaits, les actions de renforcement des capacités conçues pour apporter un soutien risquent au contraire de s’avérer insatisfaisantes et décevantes.
Remarques à l’intention des praticiens
Le présent article souligne l’importance de la capacité d’élaboration des politiques et analyse en outre de quelle manière ses dimensions analytique, opérationnelle et politique déterminent la réussite des actions menées en vue de renforcer les capacités. En tirant parti d’une présentation comparative approfondie des cas de l’Inde et de la Chine, il met en évidence l’importance de ces trois dimensions et montre qu’aucune d’entre elles ne constitue à elle seule une solution miracle. Il importe surtout d’être à l’écoute des destinataires des programmes de renforcement des capacités : dans le cas contraire, des mesures conçues selon une approche descendante, sans tenir compte de leurs besoins, risquent, lors de leur mise en œuvre, de recevoir un accueil défavorable, malgré l’intention originelle de renforcement des capacités.
Original languageSpanish
Pages (from-to)303-321
Number of pages19
JournalRevue Internationale des Sciences Administratives
Volume87
Issue number2
DOIs
Publication statusPublished - Jun 2021
Externally publishedYes

Cite this