La réforme agraire et le développement nationa au Népal

Tiejun WEN, Kin Chi LAU

Research output: Journal PublicationsJournal Article (refereed)Researchpeer-review

Abstract

Jusqu’à présent, en Asie du Sud, il n’y a eu aucun modèle réussi de réforme agraire, alors qu’en Asie de l’Est, il n’y a eu aucun cas de réforme agraire qui ait échoué, quelles que soient les idéologies ou les institutions dont le gouvernement se réclamait. La révolution agraire « hors légalité » imposée par la force par le Parti communiste du Népal (CPN-M), maoïste, sous l’autorité de Prachanda, a pu s’étendre pendant la décennie de lutte armée paysanne qui a commencé en 1996. Pour accéder au pouvoir les dirigeants du CPN-M durent demander aux paysans de restituer les terres aux propriétaires et rencontrèrent une vive opposition. Cet article s’appuie sur l’expérience de la réforme agraire en Asie de l’Est et suggère des recommandations pour établir des projets qui serviront de référence pour éviter d’autres échecs du modèle des réformes agraires en Asie du Sud s’inspirant de la réforme agraire du Népal.
Original languageFrench
Pages (from-to)79-100
Number of pages22
JournalRecherches Internationales
Volume86
Publication statusPublished - 1 Apr 2009

Cite this

@article{745013b8e6374c5c9ebb8ee0a89261f1,
title = "La r{\'e}forme agraire et le d{\'e}veloppement nationa au N{\'e}pal",
abstract = "Jusqu’{\`a} pr{\'e}sent, en Asie du Sud, il n’y a eu aucun mod{\`e}le r{\'e}ussi de r{\'e}forme agraire, alors qu’en Asie de l’Est, il n’y a eu aucun cas de r{\'e}forme agraire qui ait {\'e}chou{\'e}, quelles que soient les id{\'e}ologies ou les institutions dont le gouvernement se r{\'e}clamait. La r{\'e}volution agraire « hors l{\'e}galit{\'e} » impos{\'e}e par la force par le Parti communiste du N{\'e}pal (CPN-M), mao{\"i}ste, sous l’autorit{\'e} de Prachanda, a pu s’{\'e}tendre pendant la d{\'e}cennie de lutte arm{\'e}e paysanne qui a commenc{\'e} en 1996. Pour acc{\'e}der au pouvoir les dirigeants du CPN-M durent demander aux paysans de restituer les terres aux propri{\'e}taires et rencontr{\`e}rent une vive opposition. Cet article s’appuie sur l’exp{\'e}rience de la r{\'e}forme agraire en Asie de l’Est et sugg{\`e}re des recommandations pour {\'e}tablir des projets qui serviront de r{\'e}f{\'e}rence pour {\'e}viter d’autres {\'e}checs du mod{\`e}le des r{\'e}formes agraires en Asie du Sud s’inspirant de la r{\'e}forme agraire du N{\'e}pal.",
author = "Tiejun WEN and LAU, {Kin Chi}",
year = "2009",
month = "4",
day = "1",
language = "French",
volume = "86",
pages = "79--100",
journal = "Recherches Internationales",
issn = "0294-3069",
publisher = "Institut de recherches marxistes",

}

La réforme agraire et le développement nationa au Népal. / WEN, Tiejun; LAU, Kin Chi.

In: Recherches Internationales, Vol. 86, 01.04.2009, p. 79-100.

Research output: Journal PublicationsJournal Article (refereed)Researchpeer-review

TY - JOUR

T1 - La réforme agraire et le développement nationa au Népal

AU - WEN, Tiejun

AU - LAU, Kin Chi

PY - 2009/4/1

Y1 - 2009/4/1

N2 - Jusqu’à présent, en Asie du Sud, il n’y a eu aucun modèle réussi de réforme agraire, alors qu’en Asie de l’Est, il n’y a eu aucun cas de réforme agraire qui ait échoué, quelles que soient les idéologies ou les institutions dont le gouvernement se réclamait. La révolution agraire « hors légalité » imposée par la force par le Parti communiste du Népal (CPN-M), maoïste, sous l’autorité de Prachanda, a pu s’étendre pendant la décennie de lutte armée paysanne qui a commencé en 1996. Pour accéder au pouvoir les dirigeants du CPN-M durent demander aux paysans de restituer les terres aux propriétaires et rencontrèrent une vive opposition. Cet article s’appuie sur l’expérience de la réforme agraire en Asie de l’Est et suggère des recommandations pour établir des projets qui serviront de référence pour éviter d’autres échecs du modèle des réformes agraires en Asie du Sud s’inspirant de la réforme agraire du Népal.

AB - Jusqu’à présent, en Asie du Sud, il n’y a eu aucun modèle réussi de réforme agraire, alors qu’en Asie de l’Est, il n’y a eu aucun cas de réforme agraire qui ait échoué, quelles que soient les idéologies ou les institutions dont le gouvernement se réclamait. La révolution agraire « hors légalité » imposée par la force par le Parti communiste du Népal (CPN-M), maoïste, sous l’autorité de Prachanda, a pu s’étendre pendant la décennie de lutte armée paysanne qui a commencé en 1996. Pour accéder au pouvoir les dirigeants du CPN-M durent demander aux paysans de restituer les terres aux propriétaires et rencontrèrent une vive opposition. Cet article s’appuie sur l’expérience de la réforme agraire en Asie de l’Est et suggère des recommandations pour établir des projets qui serviront de référence pour éviter d’autres échecs du modèle des réformes agraires en Asie du Sud s’inspirant de la réforme agraire du Népal.

UR - http://www.recherches-internationales.fr/RI86_pdf/RI86_KINC_pdf.pdf

UR - http://commons.ln.edu.hk/sw_master/6146

M3 - Journal Article (refereed)

VL - 86

SP - 79

EP - 100

JO - Recherches Internationales

JF - Recherches Internationales

SN - 0294-3069

ER -