Le « localisme » à Hong Kong depuis la rétrocession : une approche évènementielle

Samson YUEN, Sanho CHUNG

Research output: Journal PublicationsJournal Article (refereed)

Abstract

Le mouvement pan-démocrate hongkongais après la rétrocession a pendant longtemps pris la forme d’une lutte intense entre le régime hybride hongkongais et la société civile pro-démocratie. Depuis le début des années 2010, une nouvelle force politique, généralement désignée sous le terme de « localiste », a fait son apparition dans le champ politique à travers une série de mouvements de protestation et d’élections. Toutefois, alors que ce mouvement émergent venait de se faire une place dans la vie politique, le régime s’est empressé de se retourner contre lui pour l’écarter du système politique. Comment expliquer les fluctuations du mouvement localiste hongkongais ? Cet article pose l’hypothèse que le localisme ne résulte pas de manière inéluctable du processus socio-politique macro-structurel mais plutôt d’une combinaison d’idées et de logiques d’action reliées de manière séquentielle les unes aux autres au fil des évènements et des constructions discursives. Nous avançons l’idée que le localisme est d’abord né de l’interaction entre les contestations anti « continentalisation » (mainlandisation) et les discours diffusés à la fois sur Internet et dans les sphères intellectuelles, et qu’il est officiellement apparu sur la scène politique après le Mouvement des parapluies. Malgré leur ascension fulgurante, les actions militantes localistes ont fourni l’occasion au régime hybride de marginaliser cette force émergente à travers une répression judiciaire et extrajudiciaire, ce qui a en retour produit une « structure de contestation divisée » (divided structure of contestation) au sein de l’opposition.
Original languageFrench
Pages (from-to)21-32
JournalPerspectives Chinoises
Volume2018
Issue number3
Publication statusPublished - Mar 2018

Keywords

  • localisme
  • Hong Kong
  • démocratisation
  • Chine
  • manifestations
  • régime hybride
  • société civile

Cite this

@article{d9c663a2b8a540118252daa95adfe54d,
title = "Le « localisme » {\`a} Hong Kong depuis la r{\'e}trocession : une approche {\'e}v{\`e}nementielle",
abstract = "Le mouvement pan-d{\'e}mocrate hongkongais apr{\`e}s la r{\'e}trocession a pendant longtemps pris la forme d’une lutte intense entre le r{\'e}gime hybride hongkongais et la soci{\'e}t{\'e} civile pro-d{\'e}mocratie. Depuis le d{\'e}but des ann{\'e}es 2010, une nouvelle force politique, g{\'e}n{\'e}ralement d{\'e}sign{\'e}e sous le terme de « localiste », a fait son apparition dans le champ politique {\`a} travers une s{\'e}rie de mouvements de protestation et d’{\'e}lections. Toutefois, alors que ce mouvement {\'e}mergent venait de se faire une place dans la vie politique, le r{\'e}gime s’est empress{\'e} de se retourner contre lui pour l’{\'e}carter du syst{\`e}me politique. Comment expliquer les fluctuations du mouvement localiste hongkongais ? Cet article pose l’hypoth{\`e}se que le localisme ne r{\'e}sulte pas de mani{\`e}re in{\'e}luctable du processus socio-politique macro-structurel mais plut{\^o}t d’une combinaison d’id{\'e}es et de logiques d’action reli{\'e}es de mani{\`e}re s{\'e}quentielle les unes aux autres au fil des {\'e}v{\`e}nements et des constructions discursives. Nous avan{\cc}ons l’id{\'e}e que le localisme est d’abord n{\'e} de l’interaction entre les contestations anti « continentalisation » (mainlandisation) et les discours diffus{\'e}s {\`a} la fois sur Internet et dans les sph{\`e}res intellectuelles, et qu’il est officiellement apparu sur la sc{\`e}ne politique apr{\`e}s le Mouvement des parapluies. Malgr{\'e} leur ascension fulgurante, les actions militantes localistes ont fourni l’occasion au r{\'e}gime hybride de marginaliser cette force {\'e}mergente {\`a} travers une r{\'e}pression judiciaire et extrajudiciaire, ce qui a en retour produit une « structure de contestation divis{\'e}e » (divided structure of contestation) au sein de l’opposition.",
keywords = "localisme, Hong Kong, d{\'e}mocratisation, Chine, manifestations, r{\'e}gime hybride, soci{\'e}t{\'e} civile",
author = "Samson YUEN and Sanho CHUNG",
year = "2018",
month = "3",
language = "French",
volume = "2018",
pages = "21--32",
journal = "Perspectives Chinoises",
issn = "1021-9013",
number = "3",

}

Le « localisme » à Hong Kong depuis la rétrocession : une approche évènementielle. / YUEN, Samson; CHUNG, Sanho.

In: Perspectives Chinoises, Vol. 2018, No. 3, 03.2018, p. 21-32.

Research output: Journal PublicationsJournal Article (refereed)

TY - JOUR

T1 - Le « localisme » à Hong Kong depuis la rétrocession : une approche évènementielle

AU - YUEN, Samson

AU - CHUNG, Sanho

PY - 2018/3

Y1 - 2018/3

N2 - Le mouvement pan-démocrate hongkongais après la rétrocession a pendant longtemps pris la forme d’une lutte intense entre le régime hybride hongkongais et la société civile pro-démocratie. Depuis le début des années 2010, une nouvelle force politique, généralement désignée sous le terme de « localiste », a fait son apparition dans le champ politique à travers une série de mouvements de protestation et d’élections. Toutefois, alors que ce mouvement émergent venait de se faire une place dans la vie politique, le régime s’est empressé de se retourner contre lui pour l’écarter du système politique. Comment expliquer les fluctuations du mouvement localiste hongkongais ? Cet article pose l’hypothèse que le localisme ne résulte pas de manière inéluctable du processus socio-politique macro-structurel mais plutôt d’une combinaison d’idées et de logiques d’action reliées de manière séquentielle les unes aux autres au fil des évènements et des constructions discursives. Nous avançons l’idée que le localisme est d’abord né de l’interaction entre les contestations anti « continentalisation » (mainlandisation) et les discours diffusés à la fois sur Internet et dans les sphères intellectuelles, et qu’il est officiellement apparu sur la scène politique après le Mouvement des parapluies. Malgré leur ascension fulgurante, les actions militantes localistes ont fourni l’occasion au régime hybride de marginaliser cette force émergente à travers une répression judiciaire et extrajudiciaire, ce qui a en retour produit une « structure de contestation divisée » (divided structure of contestation) au sein de l’opposition.

AB - Le mouvement pan-démocrate hongkongais après la rétrocession a pendant longtemps pris la forme d’une lutte intense entre le régime hybride hongkongais et la société civile pro-démocratie. Depuis le début des années 2010, une nouvelle force politique, généralement désignée sous le terme de « localiste », a fait son apparition dans le champ politique à travers une série de mouvements de protestation et d’élections. Toutefois, alors que ce mouvement émergent venait de se faire une place dans la vie politique, le régime s’est empressé de se retourner contre lui pour l’écarter du système politique. Comment expliquer les fluctuations du mouvement localiste hongkongais ? Cet article pose l’hypothèse que le localisme ne résulte pas de manière inéluctable du processus socio-politique macro-structurel mais plutôt d’une combinaison d’idées et de logiques d’action reliées de manière séquentielle les unes aux autres au fil des évènements et des constructions discursives. Nous avançons l’idée que le localisme est d’abord né de l’interaction entre les contestations anti « continentalisation » (mainlandisation) et les discours diffusés à la fois sur Internet et dans les sphères intellectuelles, et qu’il est officiellement apparu sur la scène politique après le Mouvement des parapluies. Malgré leur ascension fulgurante, les actions militantes localistes ont fourni l’occasion au régime hybride de marginaliser cette force émergente à travers une répression judiciaire et extrajudiciaire, ce qui a en retour produit une « structure de contestation divisée » (divided structure of contestation) au sein de l’opposition.

KW - localisme

KW - Hong Kong

KW - démocratisation

KW - Chine

KW - manifestations

KW - régime hybride

KW - société civile

M3 - Journal Article (refereed)

VL - 2018

SP - 21

EP - 32

JO - Perspectives Chinoises

JF - Perspectives Chinoises

SN - 1021-9013

IS - 3

ER -